Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

3 étapes pour bien préparer un questionnaire quantitatif en plusieurs langues

Partager cet article sur

Réussir une enquête quantitative (en ligne ou pas) exige de choisir les bonnes questions et le bon design. Si réaliser une enquête en ligne dans une langue est déjà un défi, la tâche se corse lorsqu’il s’agit de faire l’exercice dans plusieurs langues. Cela reste toutefois un grand classique des études de marché. Le sujet de notre article est donc de traiter des étapes de réalisation d’une enquête quantitative en plusieurs langues.
Si vous souhaitez réaliser une enquête quantitative multilingue (enquête de satisfaction ou tout autre type d’étude de marché), n’hésitez pas à nous contacter.

1. Préparez votre questionnaire dans la langue principale

La première étape consiste évidemment à préparer votre enquête dans la langue principale.
Concevoir une bonne enquête est évidemment un sujet en soi. Nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à nos articles précédents sur le sujet :

Concevez votre enquête en suivant les principes ci-dessus, d’abord dans la langue principale c’est-à-dire la langue de la majorité de vos répondants.
Imaginez que vous réalisiez une étude de marché aux Etats-Unis. Votre langue principale sera évidemment l’anglais et la seconde langue pourrait être l’espagnol.
La situation se complique lorsqu’on mène une enquête quantitative dans un pays où différentes langues sont parlées. Prenons l’exemple de la Belgique. Si vous y faites des études de marché, assurez-vous de concevoir votre questionnaire en néerlandais (60% de la population) d’abord, puis en français.

2. Testez votre questionnaire quantitatif : une étape indispensable

Vous n’avez aucun intérêt à ce que votre enquête quantitative échoue, n’est-ce pas ? Testez-la donc d’abord pour vous en assurer !
Il y a deux façons de tester votre enquête avant de la lancer :

Demandez à des personnes extérieures de lire l’enquête pour un premier feedback

La première chose à faire est de demander à plusieurs personnes de lire votre questionnaire. Asseyez-vous à côté de chacun d’eux pour observer leurs réactions et recueillir leurs commentaires. Si des problèmes de compréhension devaient se faire sentir vous le verriez sur leur visage. Si des doutes subsistent au sujet de l’interprétation de telle ou telle question, recueillez immédiatement leur feedback en vue d’améliorer le questionnaire.
A ce stade il est probable vous ayez détecté la plupart des défauts inhérents au design initial de votre questionnaire. Effectuez les corrections nécessaires avant de passer à la suite.

Testez votre enquête en ligne sur un petit échantillon

La seconde chose à faire est ensuite de tester l’enquête sur un petit échantillon de répondants appartenant à la population de référence. Ce test sera utile pour détecter deux types d’anomalies :
les éventuelles incohérences entre questions (rappelez-vous qu’il est bienvenu de répéter certaines questions importantes en variant les formulations afin de s’assurer de la cohérence des réponses)
des écarts-types élevés sur certaines questions qui pourraient révéler certains problèmes de conception

3. Traduisez votre questionnaire quantitatif en utilisant la bonne méthode

Une fois votre questionnaire quantitatif testé et finalisé, il est temps de la traduire. Pour bien faire les choses, il faut effectuer deux traductions : l’une dans un sens et l’autre dans l’autre sens (« back translation ») afin de vérifier la cohérence entre les deux versions de l’enquête.
Le modus operandi est le suivant :

  1. traduction de la langue principale vers la langue secondaire (par exemple de l’anglais vers l’espagnol)
  2. traduction de l’espagnol vers l’anglais
  3. comparaison des deux versions et recherche des divergences
  4. correction des divergences dans la traduction et vérification à l’aide d’une nouvelle traduction

Ce processus doit être répété jusqu’à ce que les deux versions soient parfaitement comparables.

Vous voici prêt pour lancer votre enquête quantitative. Si vous souhaitez être accompagné dans cette dernière, n’hésitez pas à nous contacter.

Étiquettes : , ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *